L'hypersexualisation et la publicité sexiste

Besoin d'aide?

Téléphone
819-771-1773

Sans frais
1-866-757-7757

Nous sommes là pour vous
du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h30

Tous nos services sont confidentiels

L’hypersexualisation de la société et la publicité sexiste sont des phénomènes étroitement liés à la problématique des agressions à caractère sexuel.  L’omniprésence de la sexualité et du corps des femmes dans l’espace publique n’est pas sans conséquences.  Que ce soit par l’entremise des magazines, des publicités, d’internet, des vidéoclips ou d’autres médias, l’image sexualisée des femmes et des filles nourrit l’idée de la femme objet.  Cette représentation sociale des femmes et des filles ne favorise en rien l’égalité entre les sexes.  L’hypersexualisation de la société et la publicité sexiste banalisent la violence envers les femmes et les jeunes filles.  On n’a qu’à penser à certaines paroles de chansons, en voici un extrait (God Bless The Topless, du groupe québécois Black Taboo) :

« Dit-moi pas que t’en peux plus, c’est le moment rêvé pour t’a crisser dans le cul
Un 69 ou ben donc par en avant, par en arrière
C’est l’enfer (…)
Fack si t’es prêtte bébé baisse tes bobettes
Tu vas voir pourquoi qu’elles crient quand elles se font mettre
Parce que c’est moé qui a le fouette
J’me ferai jamais dominé »

L’influence de ce phénomène est grande tant sur les jeunes filles et les femmes, que sur les hommes et les adolescents.  Ces images envoient comme message que les femmes se doivent d’être sexy, provocantes et disponibles sexuellement, venant ainsi brouiller la notion de consentement et légitimant les agresseurs sexuels.

Au CALAS de l’Outaouais, différentes actions ont été entreprises pour lutter contre l’hypersexualisation : ateliers dans les écoles, conférences et rédaction de lettres pour dénoncer des campagnes de publicités sexistes. La responsabilité d’agir face à l’hypersexualisation incombe souvent aux parents, cependant, nous avons tous socialement un rôle à jouer, en dénonçant les messages sexistes et en réagissant aux contenus faisant la promotion de la femme comme objet sexuel. La Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNPS) met à la disposition du public un guide pour dénoncer les publicités sexistes. Pour devenir membre de la CNPS : www.coalition-cncps.org

Pour d’avantage d’information et pour savoir comment réagir à l’hypersexualisation, nous vous invitions à consulter Le guide pratique d’information et d’action – Hypersexualisation? du CALACS de Rimouski. Différents outils sont également disponibles sur le site : Outiller les jeunes contre l’hypersexualisation : www.hypersexualisationdesjeunes.uqam.ca